Flash Infos :

  • 20ème AG de l’Acame à Abidjan: Le gouvernement encourage l’inst
  • Appel à communications pour les sessions publiques de la 20e AG de l
  • Coopération inter-centrales : L’ONPPC et la CAMEG mutualisent leur
  • FPI 2019: L’ACAME en séance de travail à Marrakech
  • L’ACAME participe au deuxième forum sur la Santé en Afrique
  • La première session du cours international sur les dispositifs médi
  • Madia d’or» : Dr Annette Seck Ndiaye (PNA), Deuxiéme meilleur man
  • Mission d’audit institutionnel et organisationnel de l’ONPPC–Ni
  • Renforcement des capacités sur les dispositifs médicaux : L’ACAME
  • Santé : «Avec la gratuité des anticancéreux, un nouveau pas est f
  • “Le FPI, un rendez-vous pharmaceutique à ne pas rater !” Intervie
  • (Assurance de la qualité) Produits pauvres dans des boîtes brillante
  • 11 centrales d’achat membres de l’ACAME renforcent leur système d
  • 11ème édition des APALP : Impact Malaria maintient la dynamique dans
  • 1er cours sur les Dispositifs médicaux à Ouagadougou au CHU Blaise C
  • 1ère Session de formation : Assurance Qualité (PRSAQ)
  • 1ère session du cours international sur les Dispositifs Médicaux : C
  • 20ème Assemblée Générale de l’ACAME- Les suggestions de la Minis
  • 23,3 tonnes de produits toxiques et drogues prohibés saisis et détru
  • 2ème Session de formation des Responsables Assurance Qualité et Resp
  • 2ème session de formation en Assurance Qualité (Dakar du 02 au 13 ma
  • 3e session de formation en Assurance qualité pour 10 centrales d’ac
  • 8ème COPIL-PRSAQ Déc 2016
  • ACAME : le Centre de formation et d’expertise bientôt opérationnel
  • ACAME: Atelier de validation technique du plan stratégique 2017-2021
  • ACAME: Recrutement de consultants pour l’évaluation intermédiaire
  • ACAME: Renforcement des performances de 14 centrales d’achats membre
  • Accès aux médicaments, vaccins et produits de santé : une approche
  • AG de l’ACAME : La Secrétaire permanente échange avec le Ministre
  • Alerte Produit Médical N° 3/2017 Avastin (bévacizumab) et Sutent (m
  • Alerte Produit Médical N° 4/2016 Quinine Sulfate falsifiée circulan
  • Alerte Produit Médical N°2/2017
  • Alerte Produit Médical N°6/2019 (Version française) : Hydrochloroth
  • Alerte: Pénicilline V falsifiée circulant au Cameroun
  • Algérie
  • Appel à candidature pour recrutement d’un consultant pour la mise e
  • Appel à communication de la 21ème Assemblée générale de l’ACAME
  • Appel à communication du 19ème Forum pharmaceutique international (F
  • APPEL A COMMUNICATIONS: XIXeme Assemblée Générale de l’ACAME
  • Assemblée générale TUNIS
  • Assemblée Mondial de la Santé 2014
  • Atelier d’adoption des indicateurs de performance des Centrales d’
  • Atelier d’élaboration de plan stratégique 2017-2021
  • Atelier de coordination technique du projet PERF-APPRO
  • Atelier de coordination technique du projet PERF-APPRO tenu les 25 et
  • Atelier de lancement d’une procédure d’achat groupé d’une list
  • Atelier de préparation de la documentation qualité relative au proce
  • Atelier de validation initiale des documents relatifs à la procédure
  • ATELIER SUR LE RENFORCEMENT STRATÉGIQUE DES CHAINES D’APPROVISIONNE
  • Audience de l’ACAME à la Présidence du Faso
  • Audiences dans le cadre de la demande d’Accord de siège de l’ACAM
  • Audit Qualité de 10 Centrales membres de l’ACAME
  • Avis d’appel d’offres de préqualification de la SALAMA – Madaga
  • Avis d’attribution provisoire – Appel d’offres N”01/2018/CAMEC
  • BENIN
  • Bientôt la XXe Assemblée générale de l’ACAME à Abidjan
  • Bourses de formations sur la chaine d’approvisionnement disponibles
  • BURKINA FASO
  • BURUNDI
  • Calcul des coûts des prestations logistiques
  • CAME BENIN: JOURNEE PORTES OUVERTES – 2 juin 2017
  • CAMEG BURKINA: Un Protocole d’accord transactionnel met fin à la cr
  • CAMEROUN
  • CAMME 2 CAMME-DJIBOUTI: Dossier d’Appel d’Offres International ouv
  • Centrales membres
  • Cérémonie d’inauguration du nouveau siège de la SALAMA- Madagasca
  • Cérémonie d’ouverture officielle du 20ème Forum pharmaceutique in
  • Cérémonie de clôture de la 20ème édition du Forum pharmaceutique
  • Communication 3: "Réforme de la PSP-CI en ASBL"
  • Communication 9: Développement d’un l’outil de calcul des coûts
  • Communication Jour 1: Rôle d’une centrale nationale d’achats dans
  • Communication Jour 2: Quel statut pour des Centrales nationales d’ac
  • COMORES
  • CONFERENCE DES MINISTRES DE LA SANTE DES PAYS MEMBRES DE LA CEMAC
  • CONGO
  • CONGO : Création de la CAMEPS en remplacement de la COMEG
  • Conseils sur le port du masque dans le cadre de la COVID-19 (publié l
  • Constitution d’un nouveau vivier d’Experts Techniques en Assurance
  • Construction des nouveaux dépôts de la PCG, une des priorités du Mi
  • Coronavirus : Les ministères de la Santé et de la Recherche scientif
  • Coronavirus: l'Afrique face à la pandémie le mardi 2 juin
  • CÔTE D'IVOIRE
  • Cote d’Ivoire / Secteur de la pharmacie: Abidjan accueille les trava
  • Côte d’Ivoire: 40 tonnes de faux médicaments saisis à Abidjan
  • Cours international certifiant sur les dispositifs médicaux : La seco
  • Cours international sur les Dispositifs Médicaux : Connaissances prat
  • COVID-19 : L’OMS s’enthousiasme pour la dexaméthasone
  • COVID-19 : La Pharmacie nationale d’Approvisionnement de plein pied
  • COVID-19: Interview du Pr Ange Désiré YAPI, Président de l'ACAME
  • COVID-19: L’Organisation Patronale des Comores (OPACO) équipe l’O
  • COVID-19: La Pharmacie Centrale de Guinée se lance dans la production
  • COVID-19: Observation des mesures barrières à la CAMEG-Togo
  • COVID-19: Remise des masques de protection à la Pharmacie Centrale de
  • Déclaration inter-agence sur la promotion de la production locale de
  • Deuxième session de formation des Responsables Assurance Qualité et
  • Dispositifs médicaux : C’en est fini de l’apprentissage sur le ta
  • DJIBOUTI
  • Dr Anne Maryse K’Haboré : Nouvelle Secrétaire permanente de l’AC
  • Dr Annette SECK, Directrice de la PNA-Sénégal nominée pour le prix
  • Dr Moussa Konaté à la 20ème assemblée générale de l’ACAME
  • Dr YABRE Zakariya évalue les coûts logistiques liés à la gestion p
  • Elsie BALIMA / Chargée de Communication ACAME
  • Evaluation et renouvellement de la relation stratégique entre l’ACA
  • Faire face au stress durant la flambée de maladie à coronavirus COVI
  • Falsification de céfixime : produits circulant en République Démocr
  • Faux médicaments : Le Burkina Faso signe la convention Médicrime
  • Fin de stage de Dr Adama TINTO, Pharmacien stagiaire à l’ACAME
  • Finalisation de l’étude de modélisation des couts des prestations
  • Formation des responsables Assurance qualité et responsables des fonc
  • Forum pharmaceutique international - Abidjan 2021
  • Forum Pharmaceutique international – Alger – 2017
  • FPI 2019 à Marrakech : Recommandations des différentes sessions
  • FPI 2019: Premier jour de séance de travail des Directeurs généraux
  • French Warehouse Operations Management Course Open for Registration 4
  • GABON
  • GUINEE
  • Guinée Bissau
  • image2 - Atelier de coordination technique du projet PERF-APPRO
  • Incendie à la PCG : le ministre Abdourahmane Diallo rassuré par les
  • Jean Chrysostome KADEBA, Secrétaire Permanent, ACAME, CAMEG Burkina F
  • L ’ACAME au lancement du Projet « RESOLOG » de BIOFORCE
  • L’ACAME à la FESPAO 2018
  • L’ACAME à la journée portes ouvertes des 25 ans de la CAMEG
  • L’ACAME au lancement du 19e Forum pharmaceutique international (FPI)
  • L’ACAME en ordre de bataille pour des Centrales d’achats performan
  • L’ACAME en plaidoyer auprès des bénéficiaires du projet PERFAPPRO
  • L’ACAME et Expertise France en audience avec le premier ministre du
  • L’ACAME évalue son outil de calcul des coûts logistiques
  • L’ACAME participe à la 71e Assemblée mondiale de la Santé (AMS)
  • L’ACAME présente à la cérémonie de clôture de la deuxième sess
  • L’ACAME présente au Forum pharmaceutique international 2018 (FPI)
  • L’ACAME soutient la CAMEG dans sa collecte de sang
  • L’au revoir de L’ACAME à Dr CROZIER
  • l’OCC et la FEDECAME s’accordent pour combattre l’importation de
  • L’OFFICE PHARMACEUTIQUE NATIONAL A ÉTÉ DÉTRUIT DANS LA NUIT DU 26
  • La 21ème Assemblée générale de l’ACAME en Algérie
  • LA CAMEG-Togo à l'heure du COVID-19
  • La CENAME (une des centrales d’achats membres de l’ACAME) reçoit
  • La nouvelle PSP Côte d’ivoire échange avec les établissements san
  • La nouvelle PSP Côte d’ivoire récompense les établissements sanit
  • La participation active de l’ACAME au 20ème Forum pharmaceutique in
  • La PCH élue membre de l’ACAME
  • La signature de la convention de délégation de financement du centre
  • La visite des nouveaux locaux de l’ACAME: Une aile du nouveau bâtim
  • La XIXème Assemblée Générale de l’ACAME se tiendra du 01-03 mars
  • La XXe Assemblée générale de l’ACAME en cours à Abidjan
  • Lancement de la 19ème Assemblée Générale de l’ACAME
  • Le Fonds Mondial renouvelle sa confiance à la CAMEG.
  • LE PROJET PERF-APPRO AMELIORE LE NIVEAU DE PERFORMANCE DES CENTRALES M
  • Les Directeurs généraux des centrales d’achats membres de l’ACAM
  • Les participants de l’atelier sur les indicateurs de performance des
  • Les Responsables Assurance Qualité et Responsables des fonctions Stoc
  • Les services de la Pharmacie Centrale de Guinée de nouveau fonctionne
  • LOGIVAC: Les inscriptions pour la formation en Logistique de Vaccinati
  • Lutte contre la COVID-19 : La CAMEG au cœur de la riposte aux côtés
  • MADAGASCAR
  • MALI
  • Mali : Pyramide sanitaire : La PPM a assuré la disponibilité des mé
  • MAURITANIE
  • Médicaments : « Le sujet des achats groupés est hautement stratégi
  • Médicaments essentiels: l’Acame renforce les performances de ses me
  • MEXCI 2017 à Abidjan : L’ACAME était au rendez-vous
  • Mission d’études PNA-Sénégal au Burkina Faso
  • Mission d’Expertise France au siège de l’ACAME au Burkina Faso
  • Mission en CENTRAFRIQUE
  • Moez Lidinallah Mokadem nommé Pdg de la Pharmacie centrale de Tunisie
  • NIGER
  • NPSP-CI : Un incendie s’est déclaré dans la nuit de mardi
  • OMS Genève : Séminaire sur les politiques pharmaceutiques
  • Ouverture prochaine du premier centre de documentation pharmaceutique
  • Partage d’expérience entre la PNA du Sénégal et la CAMEG du Burki
  • Participation de l’ACAME aux 25 ans de la CAMEG du Burkina Faso
  • PASSATION DE SERVICE À LA CAMEG : DR CHARLEMAGNE GNOULA PREND SES QUA
  • Photos de l’atelier sur les indicateurs de performance des centrales
  • Photos de l’audience de l’ACAME à la Présidence du Faso
  • Photos de l’audience de l’ACAME avec madame le Ministre délégué
  • Photos de la mission préparatoire de la 21ème AG de l’ACAME à Alg
  • Photos de la participation de l’ACAME à l’AMS 2018
  • Photos: Atelier de préparation de la documentation qualité relative
  • Plaquette de la 22ème Assemblée générale de l’ACAME
  • PNA INFO
  • PNA-Sénégal: YEKSI NAA remporte le grand prix du van en afrique du s
  • Point de Presse du comité d’organisation de la 19ème AG de l’ACA
  • Pose de la 1ère pierre de l’agence régionale Nouvelle PSP Côte d
  • Pr YAPI, Président de l’ACAME, fait Officier de l’Ordre du Mérit
  • Première session de formation des responsables Assurance qualité (RA
  • Présentation du CFEA au Ministre de l’Enseignement Supérieur, de l
  • Présidence de l’ACAME, Dr Moussa Konaté passe le témoin au Direct
  • Processus de mise en place d’une procédure d’achat groupé dans l
  • Projet de Renforcement des Systèmes d’Assurance Qualité de 10 Cent
  • Projet PERF-APPRO : L’ACAME en séance de travail à Abidjan
  • PRSAO
  • Quelques images de l’Assemblée générale extraordinaire de l’ACA
  • RAPPORT D’ACTIVICTES 2015
  • Rapport de l’Atelier sur l’accès aux médicaments prioritaires po
  • RAPPORT DE LA REUNION CONSTITUTIVE DU COMITE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE
  • Réalisation de la mission d’audit qualité de la CAMEBU-Burundi
  • Réalisation des missions d’audit qualité de OCOPHARMA-Comores et d
  • Réalisation des missions d’audit qualité de six (06) centrales d
  • Recommandations générales du Forum pharmaceutique international FPI
  • REMISE DE 4 CAMIONS PAR LE FONDS MONDIAL A LA CAME-BENIN
  • REMISE DE 4 CHAMBRES FROIDES PAR L’UNICEF A LA CAME
  • Renforcement de la chaîne d’approvisionnement en Cote d’Ivoire
  • Renforcement des capacités de dépistage du COVID-19 : Le directeur g
  • RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DU PERSONNEL DE LA PHARMACIE CENTRALE DE G
  • Renforcement des systèmes d’assurance qualité
  • Renforcement du système d’Assurance Qualité des centrales d’acha
  • Renforcement du système d’assurance qualité des centrales d’acha
  • Renforcement du Système D’Assurance Qualité des Centrales D’Acha
  • Report de la 21ème Assemblée générale de l’ACAME
  • REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
  • REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
  • Réunion de partage sur les projets financés par initiative 5% au Bur
  • Réunion de présentation du plan stratégique 2017-2021 de l’ACAME
  • Réunion de présentation et d’appropriation du Plan Stratégique de
  • Réunion préparatoire du cours international sur les dispositifs méd
  • Revue de presse
  • salama Mission d’une délégation de l’ACAME à Madagascar pour pa
  • SALAMA: Vers son futur local – Pose de la première pierre
  • Santé au Burkina: 21 pharmaciens appelés à «oser risquer» pour le
  • Santé en Afrique : Vers une garantie de la qualité des médicaments
  • Santé en Afrique : Vers une garantie de la qualité des médicaments
  • Santé publique : la Cameps envisage de couvrir 80% des besoins nation
  • Séance de travail de Pr Ange Désiré Yapi, Président de l’ACAME a
  • Secrétariat permanent de l’ACAME : Fin de mission pour Dr Charlemag
  • Séminaire de formation du 28 janvier au 08 février 2008 à Ouidah BE
  • Séminaire OMS sur les Politiques Pharmaceutiques pour francophones
  • SENEGAL
  • Signature de l’accord de siège entre l’ACAME et les autorités du
  • Signature de la « Déclaration de Genève sur l’accès aux médicam
  • Signature officielle de l’accord de siège entre le gouvernement du
  • STAND ACAME 20ème FPI FPI 2019: L’ACAME au rendez-vous
  • TCHAD
  • Termes de références: Recrutement de Consultant Pharmacien National
  • TOGO
  • TUNISIE
  • Une délégation de la nouvelle pharmacie de santé publique de Côte
  • Une équipe du Secrétariat permanent à Alger pour l’organisation d
  • Une nouvelle usine de produits pharmaceutiques inaugurée en Côte d
  • Une vue du stand de l’ACAME lors du 20ème Forum pharmaceutique inte
  • Vidéo PNA Sénégal Fagaru ci Mbas mi
  • Visite de la nouvelle pharmacie de santé publique par l’Ambassadric
  • Visite du Conseil d’Administration de la CAMEG à la Nouvelle PSP de
  • Visite du Président de l’ACAME au siège de l’Association
  • Visite du Président de l’ACAME, Pr Ange Désiré YAPI, au siège de
  • VOEUX 2017
  • WHO Africa Health Forum 2019 : plaidoyer pour plus de PPP dans la sant
  • XXe AG de l’ACAME à Abidjan
  • XXe Assemblée générale de l’ACAME: toute l’équipe du Secrétar
  • XXème Assemblée Générale de l’ ACAME
  • YEKSI NAA remporte le grand prix du van en Afrique du Sud
LANGUE | fr-FR

perf-appro

L’ACAME en ordre de bataille pour des Centrales d’achats performantes et des médicaments essentiels de qualité pour les populations

L’Association africaine des centrales d’achats de médicaments essentiels (ACAME) et ses partenaires ont lancé, du 17 au 19 juillet dernier à Ouagadougou, le « projet de renforcement des performances de 14 centrales d’achats membres dans l’approvisionnement des produits de santé essentiels de qualité ». Ce projet devrait permettre aux centrales d’achats de mettre en place un système d’assurance qualité dynamique, capable d’anticiper les risques et conforme aux standards internationaux en vigueur. Pour connaitre davantage l’ACAME et dresser un bilan des 72 heures des travaux de cet atelier de lancement du projet, nous nous sommes entretenus avec le secrétaire permanent de l’Acame, Dr Charlemagne Gnoula. Fasozine: Présentez-nous brièvement l’ACAME. Charlemagne Gnoula : L’ACAME est l’association africaine des centrales d’achats des médicaments essentiels génériques. Formellement créée en 1996, elle regroupe, depuis mai 2017, des Centrales de 22 pays, la Pharmacie centrale des Hôpitaux d’Algérie étant la dernière à nous avoir rejoint.
Son objectif principal est de promouvoir les centrales nationales d’achats, notamment pour leur rôle au sein des systèmes nationaux d’approvisionnement pharmaceutique. Cela, à travers le plaidoyer et une promotion de ces centrales auprès des partenaires techniques et financiers, mais aussi auprès des gouvernants des pays membres. Le deuxième aspect de la mission, c’est l’animation du réseau. Les Centrales Nationales d’Achat, ayant la lourde tâche d’approvisionner les pays en médicaments essentiels, il est important qu’elle dispose d’un réseau dynamique pour échanger des informations sur les fournisseurs, sur les prix. De plus, au sein du réseau de l’ACAME, il existe également un mécanisme de dépannage inter-centrales permettant soit d’écouler des surstocks ou d’acquérir des produits pour lesquels une centrale présente un risque de rupture de stock. Troisièmement, l’ACAME a pour mission d’accompagner les différentes centrales de façon à améliorer leurs performances. C’est du reste l’objet du projet dont l’atelier de lancement a regroupé 14 de nos centrales d’achats à Ouagadougou du 17 au 19 Juillet dernier. Au terme de ces 72 heures de travaux, avez-vous atteint l’objectif fixé ? L’objectif premier de l’atelier était que les parties prenantes au projet — les Centrales bénéficiaires, les directions de la pharmacie et du médicament, le staff de l’ACAME et les experts — puissent faire connaissance. Tous ces acteurs sont restés mobilisés pendant trois jours pour poser les bases en vue de la réussite de ce projet. La première réussite de cet atelier, c’est d’avoir pu mettre autour d’une même table les centrales d’achats et les directions chargées de la réglementation pharmaceutique qui, quelquefois, dans un même pays, n’ont pas le dialogue facile. Ce cadre de collaboration renforcé est aujourd’hui indispensable pour assurer la couverture en médicaments essentiels des populations et garantir en même temps la qualité de ces médicaments. Le deuxième motif de satisfaction c’est d’avoir pu nous accorder sur un chronogramme. En effet, nous avons pu nous accorder sur un paquet d’activités à mener mais aussi sur une feuille de route qui sera déroulée. De mon point de vue, tous ces aspects ayant pu être abordés, nous pensons que l’objectif de l’atelier est pleinement atteint. Nous allons dans les semaines à venir, commencer à mettre en œuvre les activités. Toutes choses qui permettront de nous assurer que les engagements qui ont été pris à Ouagadougou seront tenus.

Quels sont les enjeux d’un tel projet?

Les enjeux sont énormes à tous points de vue. Pour un pays comme le nôtre qui a initié la politique de la gratuité des soins pour les enfants de moins de 5ans et les femmes enceintes, la demande en médicaments a fortement augmentée. A partir du moment où le besoin en médicaments augmente et que vous ciblez en plus des populations vulnérables, vous vous devez de mettre à disposition des médicaments qui soient financièrement accessibles pour que le budget consacré au secteur de la santé reste dans des proportions maîtrisables. L’impératif premier à respecter, c’est de ne pas sacrifier l’accessibilité financière sur l’autel de la qualité : c’est-à-dire qu’il faudra faire en sorte que les médicaments soient économiquement abordables mais qu’ils soient également de bonne qualité. Et c’est pourquoi l’un des aspects du projet — qui a pour objectif de renforcer les compétences et les capacités des centrales en matière d’assurance qualité — est un enjeu important. Le second enjeu de ce projet, en tant Centrale, nous avons un devoir de redevabilité : nous avons un système d’assurance qualité qui nous permet de présélectionner un fournisseur et ses produits pour nous assurer que les médicaments que nous acquérons soient de qualité assurée. Mais il faut également associer les agences de règlementation pour qu’ils s’assurent que notre présélection répond également aux critères requis par la réglementation nationale. Ce qui est prévu par notre cadre juridique est que les fournisseurs présélectionnés par les centrales d’achats disposent de 6 mois après leur notification, pour déposer une demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) auprès de l’autorité nationale de réglementation pharmaceutique. Cette dernière dispose alors d’un délai de 6 mois pour accorder ou non l’AMM. Dans les faits, ces deux processus d’évaluation de la qualité des médicaments commercialisés par les Centrales d’achats sont assez lourds et les délais sont difficiles à respecter. Il nous est donc paru judicieux à travers ce projet de pouvoir harmoniser nos procédures, et même d’envisager de mutualiser les moyens consacrés à cette évaluation qui nécessite de plus en plus de compétences au vu du marché international de plus en plus infiltré par des médicaments falsifiés et sous-standards. Ainsi, en mettant ces deux dispositifs ensemble, le ministère de la santé s’assure que les procédures mises en place au sein de la Centrale permettent la mise sur le marché des médicaments dont nous avons besoin, mais qui ont également le quitus de l’autorité de réglementation.

Quel bilan pouvez-vous nous faire des travaux de Ouagadougou?

Le bilan est positif dans son ensemble. Nous avons reçu 31 participants venus de 13 pays différents (Bénin, Burkina Faso, Burundi, Comores, Côte d’Ivoire, Djibouti, Guinée, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo). Nous avons enregistré la participation de 7 directeurs de la pharmacie et du médicament dont 6 de l’Afrique de l’Ouest — Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal et Togo — auxquels il faut ajouter le directeur de l’Agence du médicament de Madagascar. L’atelier a également été honoré par la participation effective de plusieurs partenaires internationaux dont l’OMS (Organisation mondiale de la santé), l’OOAS (Organisation ouest-africaine de santé), l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine), Expertise France et le CHMP (Centre Humanitaire des Métiers de la Pharmacie ; partenaire technique de l’ACAME dans la mise en œuvre de ce projet). Sur le plan organisationnel, notre satisfaction est marquée par la tenue de deux sessions techniques et la mise en place du comité de pilotage. De même, nous avons atteint les objectifs des sessions thématiques, à savoir la validation d’une feuille de route commune à l’ensemble des parties prenantes afin de parvenir aux résultats du Projet. Il faut également souligner la mise en place, à travers ce Projet, d’une plateforme collaborative entre les Directions de la pharmacie et du médicament et les Centrales d’achats de médicaments essentiels. Enfin pour terminer, je me dois d’exprimer la gratitude de l’ACAME envers le gouvernement français qui finance ce projet à hauteur de 630 millions de FCFA à travers « l’Initiative 5% – Sida, Tuberculose et Paludisme » ; celui-ci nous accompagne depuis de nombreuses années aussi bien sur le plan financier que technique. La présence de l’Ambassadeur de France au Burkina Faso à la cérémonie d’ouverture montre l’importance que le gouvernement français accorde ce projet. Je remercie également le gouvernement burkinabè, qui se fait notre porte-voix, au niveau des instances internationales et le Ministre de la santé qui à travers son secrétaire général a pu lancer officiellement cet important projet.
Source: Fasozine.com

Contact

Association Africaine des Centrales d’Achats de Médicaments Essentiels (ACAME)

Nous trouver

ZAD, Siège CAMEG, Ouagadougou - Burkina Faso

Nous joindre

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+226 25 37 91 75

Médias Sociaux

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos dernières actualités par mail

Newsletter

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux et soyez au courant de nos actualités