Une nouvelle usine de produits pharmaceutiques inaugurée en Côte d’Ivoire

0

Le jeudi 27 juin 2019 a eu lieu à Grand Bassam, en république de Côte d’Ivoire, l’inauguration de l’usine pharmaceutique des laboratoires PHARMANOVA. La cérémonie d’inauguration présidée par le vice-Président de la République de Côte d’Ivoire a connu la participation d’éminentes personnalités politiques, des centrales d’achats et des directions de la pharmacie et du médicament de la sous-région ouest africaine, et du Tchad. Le Burkina Faso était représenté par Dr Emmanuel SAWADOGO de la CAMEG et Dr Roland SEDGHO de l’Agence Nationale de Régulation Pharmaceutique (ANRP).
D’un coût global de 4,5 milliards de FCFA, l’usine, implantée sur le site de la Zone Franche de Biotechnologie et de Technologie de l’Information et de la Communication (ZBTIC), permettra à terme la création de 200 emplois directs. Elle est née de la coopération entre l’inde et la Côte d’ivoire et va combiner des technologies de pointe allemande automatisées et semi-automatisées. 
Selon le Président Directeur Général de l’usine, M. Dhananjay TRIPATHI, une gamme variée de médicaments génériques de qualité sera fabriquée dans cette usine et distribuée en Côte d’Ivoire et dans la sous-région dont le Burkina Faso. La gamme de médicaments comprendra les cardiovasculaires, les antidiabétiques, les anesthésiques, les antipaludiques, antibiotiques, analgésiques, anti-inflammatoires, médicaments contre la toux et le rhume, des suppléments nutritionnels, produits dermatologiques et des sérums antivenimeux.
Pour le Ministre de la santé de Côte d’Ivoire, l’usine va permettre l’atteinte des objectifs de la couverture sanitaire universelle lancée récemment, par l’accroissement de la part de la production locale à 6% des consommations totales en produits pharmaceutiques.
Cette nouvelle usine contribuera à accroitre la disponibilité de médicaments génériques de qualité pour la population burkinabè du fait de sa proximité et de sa gamme de produits. Les délais de livraisons et les coûts seront ainsi réduits. 

Source: http://www.cameg.com/spip.php?article389

Partager