L’ACAME participe au deuxième forum sur la Santé en Afrique

0

Du 26 au 28 mars 2019 à Praia au Cap Vert, s’est tenu le deuxième forum de l’OMS sur la santé en Afrique. Cette année le thème retenu est «Assurer la couverture sanitaire universelle et la sécurité sanitaire: l’Afrique que nous voulons ». L’ACAME était représentée à cette deuxième édition par sa Secrétaire permanente, Dr Anne Maryse K’haboré.

Présente à Praia depuis le dimanche 24 mars 2019, Dr Anne Maryse K’haboré a pris part à Africa Health Forum 2019. Cette importante rencontre a rassemblé d’influentes et hautes personnalités politiques, universitaires, de la société civile et du monde des affaires. Ils étaient plus de 35 communicateurs à battre en brèche le statu quo pour définir de nouvelles orientations qui permettront aux pays d’atteindre la couverture sanitaire Universelle.

Guidé par le thème principal, Dr Prosper Tumsiime (Directeur par intérim du groupe organique Renforcement des systèmes de santé) a ouvert le bal sur le sous thème « Amener la couverture sanitaire universelle à un niveau supérieur en Afrique : ne laisser personne pour compte ». Après son intervention, Mme Sofia Moreira de Sousa (ambassadeur de l’Union européenne), Dr Luis Gomes Sambo (Pr à l’Unité Santé et de Biostatique mondiales) et Dr Leonardo Simao (haut représentant du Partenariat Europe-Pays en développement pour les essais cliniques) ont tour à tour rappelé la nécessité des approches novatrices pour l’atteinte de l’objectif commun.

Financement durable de la sécurité sanitaire en Afrique

La question du financement demeure un problème capital en Afrique. En effet, l’économie des pays africains est différente d’un pays à un autre. Cette variation a une influence sur le système sanitaire. Pour permettre à l’Afrique de bénéficier d’un financement durable, les panélistes Dr Gaston Sorgho (directeur sectoriel Santé nutrition et population) , Dr Farai Charasika (conseiller technique principal de la Fondation Higherlife et Philanthrophe), M. Robert Kwame de Graft Agyarko (conseiller en chef au programme de lutte contre les flambées et les épidémies), Mme Päivi Sillanaukee (Secrétaire générale du Ministère finlandais des Affaires sociales et de la Santé) et M. Babatunde Olumide Omilola (directeur de la division de la santé publique, de la sécurité et de la nutrition), proposent des mécanismes de financement novateurs pouvant permettre à l’Afrique de lever le financement nécessaire à la sécurité sanitaire et à la couverture sanitaire universelle.

La présence de l’ACAME à cette rencontre était d’une importance capitale car le thème sur la couverture de santé universelle (CSU) cadre parfaitement avec la vision de l’ACAME qui avait retenu le même thème pour sa 21ème Assemblée générale initialement prévue du 11 au 13 mars 2019 à Alger.

Ce deuxième forum de l’OMS sur la santé en Afrique a permis sans doute aux leaders d’opinions de faire des plaidoyers de haut niveau pour une accélération des investissements dans le domaine de la santé et pour une atteinte de l’objectif noble qui est la CSU.

Elsie Balima / Chargée de communication ACAME

Partager