La première session du cours international sur les dispositifs médicaux (DM) effective à Ouagadougou

0

Dans le cadre de la mise en place du centre de formation ACAME, décidé lors de sa XXe Assemblée générale à Abidjan, la 1re session du cours international sur les dispositifs médicaux de l’ACAME  a vu le jour ce lundi 23 avril 2018 à l’hôpital Blaise Compaoré (Ouagadougou).

Du 23 avril au 5 mars 2018, l’ACAME en partenariat avec l’Université Ouaga I Pr Joseph Ki-ZERBO et l’Université de Toulouse III Paul Sabatier, organise un premier cours international sur les dispositifs médicaux à Ouagadougou.

Pour cette première session, une cérémonie d’ouverture a eu lieu à 17h30 sous la présidence de Pr Claudine Lougué, Directrice générale de l’UFR Sciences de la santé (SDS) de l’Université Ouaga I, et en présence de : Monsieur le représentant du Secrétaire permanent de l’ACAME, Monsieur le Coordonnateur de la Section Pharmacie et coordonnateur du Master de spécialités en Santé et Sciences du Médicament de l’Université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO, Monsieur le Président du comité pédagogique et, par ailleurs Coordonnateur du DIU de Gestion des Approvisionnements Pharmaceutiques et Monsieur le Directeur Général du Centre Hospitalo-Universitaire Blaise Compaoré,

Ce premier cours international a connu la participation de 33 candidats venus de 06 pays de la sous région (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Sénégal et Togo) .Ce sont des grossistes privés, des représentants des CHU et surtout des pharmaciens issus des Centrales nationales d’achats ( PNA-Sénégal ; NPSP-Côte d’Ivoire ; CAMEG-Burkina Faso : CAMEG-Togo ; CENAME-Cameroun) qui se sont réuni autour de cette même plateforme.

Praticiens et cliniciens sont les cadres qui interviendront dans le cas des travaux pratiques tout au long de ce premier cours. Pour cette formation certifiante, la CAMEG du Burkina Faso a encouragé la participation de 10 nationaux en leur octroyant des bourses. Ils repartiront tous à la fin de leur formation avec une attestation délivrée par l’université Ouaga Pr Joseph Ki Zerbo.

Le SP de l’ACAME, par la voix de son représentant a adressé ses plus chaleureux encouragements à ses consœurs et confrères participants à cette première session, en espérant que leurs attentes en matière de renforcement de leurs savoirs seront comblées d’ici la fin de ces deux semaines de formation.

Elsie BALIMA / Chargée de communication ACAME

 

 

 

 

 

Partager