ACAME: Renforcement des performances de 14 centrales d’achats membres

0

Du 17 au 19 juillet 2017, l’ACAME a organisé à l’hôtel SOPATEL SILMANDE (Ouagadougou) un atelier de lancement du projet de « renforcement des performances de 14 centrales d’achats membres de l’ACAME dans l’approvisionnement des produits de santé essentiels de qualité » en abrégé «PERF-APPRO». C’est un projet financé par le gouvernement Français à travers l’initiative 5% à hauteur de 965 000 euros soit environ 633 millions FCFA.

La cérémonie de lancement de «PERF-APPRO» a eu lieu ce lundi 17 juillet 2017 sous la présidence du ministre de la santé représenté par son Secrétaire Général. Plusieurs autres personnalités étaient présentes à cette cérémonie, parmi lesquelles, Monsieur l’ambassadeur de France au Burkina Faso, le Directeur Général de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé, le Représentant Résident de l’OMS au Burkina Faso et le Directeur de la santé, de la protection sociale et de la mutualité de l’UEMOA. Les 14 pays bénéficiaires du projet étaient représentés d’une part par les Présidents de Conseils d’Administration (PCA), les Directeurs Généraux (DG) et les Responsables d’Assurance Qualité (RAQ). Et d’autre part, par des Directeurs de la Pharmacie et du Médicament (DPM)

La cérémonie de lancement a permis d’officialiser l’engagement des décideurs des Centrales d’Achats et des Directions de la Pharmacie et du Médicament dans la mise en œuvre du projet dans chacun des 14 pays bénéficiaires: Bénin, Burkina Faso, Burundi, Comores, Côte d’Ivoire, Djibouti, Guinée, Guinée-Bissau, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo. Durant 03 jours, des sessions techniques ont permis d’initier la réflexion et d’élaborer des feuilles de route devant permettre l’atteinte des objectifs du projet :
– Engager les sept (07) premières Centrales d’achats membre de l’ACAME dans une démarche qualité visant à augmenter le niveau de mise en conformité de leur système d’assurance qualité pharmaceutique avec les référentiels en vigueur.

– Harmoniser les processus de présélection des sept (07) autres Centrales d’achats membres de l’ACAME en lien avec l’homologation des produits de santé par leurs DPM respectives.

– Mettre en place un dispositif d’achats groupés au sein de huit (08) Centrales d’achats basé sur la reconnaissance mutuelle des processus de présélection et procédure d’achats.

Ces 03 jours ont été des moments de partage d’expériences, de renforcement de la collaboration entre les Centrales d’achats et DPM.

Le Secrétaire Permanent de l’ACAME a clôturé cet atelier de lancement en invitant les parties prenantes à s’engager pour la réussite du projet commun qui doit «contribuer à garantir la qualité des produits de santé essentiels approvisionnés par les Centrales nationales d’Achats membres de l’ACAME en lien avec les autorités nationales de réglementation pharmaceutique».

Elsie BALIMA / Chargée de Communication de l’ACAME

Partager