Documents fondamentaux

0

STATUT & FONCTIONNEMENT

Le statut de l’ACAME est de type associatif sans but lucratif. Les membres actifs sont représentés par les directeurs généraux des centrales d’achats membres. Peut adhérer à l’Association, toute centrale d’achat de médicaments essentiels génériques dont les statuts et objectifs répondent aux conditions définies dans le règlement intérieur de l’Association.

Les ressources de l’Association proviennent : (i) des cotisations annuelles des membres, et (ii) des contributions et les subventions diverses (partenaires et Bailleurs). Les règles et le fonctionnement de l’association sont régis par un règlement intérieur qui fixe et complète les conditions d’application des statuts de l’association.

Le Secrétariat Permanent est investi des pouvoirs pour prendre tous les actes utiles à la vie de l’ACAME. A ce titre, il veille à l’application des statuts et du règlement intérieur, coordonne et contrôle les diverses activités de l’association.

 

MISSION ET OBJECTIFS

La mission de l’ACAME est de contribuer à améliorer les performances des Centrales d’Achats membres pour rendre disponibles et accessibles géographiquement et financièrement des médicaments essentiels de qualité.

Pour répondre à cette mission, les objectifs suivants ont été définis statutairement :

  1. Défendre et promouvoir les intérêts professionnels et moraux de ses membres
  2. Créer des liens de solidarité entre ses membres
  3. Contribuer à l’approvisionnement régulier des pays africains en médicaments essentiels de qualité et à moindre coût
  4. Adopter progressivement une politique commune d’approvisionnement en médicaments essentiels génériques de qualité
  5. Aider à la création des Centrales d’Achats de Médicaments Essentiels Génériques dans les pays ou régions d’Afrique où il n’en existe pas encore
  6. Promouvoir la prescription, la dispensation et l’utilisation des médicaments essentiels génériques
  7. Entreprendre toute autre activité se rapportant à ses objectifs

 

ACTIONS

Le faisceau d’activités de l’ACAME vise principalement à améliorer les performances des Centrales d’Achats membres. Pour ce faire, le Secrétaire Permanent de l’ACAME fédère et coordonne les activités d’appui à ses centrales d’achats membres notamment i) en favorisant les échanges d’expériences entre Centrales d’Achats, ii) en organisant des formations pluridisciplinaires ciblées pour ses membres, iii) en mettant en œuvre des travaux communs (campagne commune de promotion des médicaments essentiels génériques, dossier d’appel d’offres type de présélection des fournisseurs …) et iv) en améliorant la gestion organisationnelle et les procédures d’assurance qualité des Centrales.

L’ACAME, en tant qu’association de l’intégration africaine, s’est positionnée comme un interlocuteur incontournable des PTF du secteur de la santé et elle constitue aujourd’hui une structure reconnue pour assurer la maîtrise d’ouvrage de programmes d’appui à ses Centrales d’achats membres.

 

PRINCIPALES REALISATIONS DE L’ACAME

Renforcement des capacités : (i) Organisation de formations sur la base des besoins identifiés au travers des plans de développement stratégique des centrales : management des directeurs généraux, gestion prévisionnelle stock/trésorerie des directeurs administratifs et financiers, art du coaching, assurance qualité pharmaceutique, …(ii) Dossier type de présélection des fournisseurs (iii) Etude sur les formes juridiques des centrales d’achats (iv) Conception d’un guide d’auto-évaluation en assurance qualité sur la base du référentiel MQAS/OMS (iv) Missions d’évaluation et d’appui technique des systèmes d’assurance qualité des centrales membres.

Echanges inter centrales : (i) Organisation d’échanges d’expériences entre Centrales d’achats avec des missions d’étude (ii) Animation d’un dispositif de dépannage inter-centrales visant à pallier les ruptures de stocks et/ou surstockage (54 opérations en 2016)

Plaidoyer et communication : (i) Conception et lancement de campagnes grand public de promotion des médicaments essentiels génériques (ii) Déclaration de Dakar de 2006 et Conférence internationale de Ouagadougou des partenaires et bailleurs de fonds en 2009, participations à l’Assemblée mondiale de la santé en 2014 et 2016.

 

Fichiers joints

Partager